Complet audio

La dirigeance peut se définir par la mission confiée par l‘espace politique aux directions générales et / ou aux directions visant à transformer le projet politique en projet d’accompagnement de la personne handicapée.

 


La dirigeance décrit donc une mission mais également une manière de faire : dans « un entre-deux » avec le pouvoir (l’Assemblée générale, le Conseil d’Administration, le Président) et avec les professionnels (cadres et non cadres).


La dirigeance: l’articulation entre les instances politiques et les instances professionnelles.


Ces deux concepts s’appuient sur :

 

  • la relation de pouvoir, on est bien dans un rapport de subordination ;
  • la volonté d’une action coopérative dans le souci d’associer l’ensemble des acteurs au processus de changement dans le respect des identités et des logiques professionnelles, des fonctions, des rôles et des places de chacun.


Ainsi évoquer les notions de gouvernance et de dirigeance et les appliquer au secteur associatif d’action sociale amène à prendre en considération la manière dont s’organise le pouvoir dans l’ensemble de l’organisation qui impacte toute la chaîne hiérarchique :

 

  • L’association dans sa globalité – le niveau de la gouvernance, du projet politique et de la fonction employeur ;
  • La direction générale – le niveau de l’articulation « opératoire » du politique, du stratégique et du technique. Le niveau de la dirigeance ;
  • Les directions de pôles, de filières ou de territoires : le niveau de la mise en oeuvre des orientations stratégiques ;
  • La direction ou le pilotage des établissements et services : le niveau de la mise en oeuvre des prestations de service et du management des équipes ;
  • La coordination des unités et/ou des équipes : le niveau de la relation à l’usager.